Atténuez les douleurs dues à l’arthrose avec de l’acide hyaluronique

Atténuez les douleurs dues à l’arthrose avec de l’acide hyaluronique

PARTAGE

L’acide hyaluronique est commercialisé en 1966 pour les chevaux de course. Il est testé sur l’homme en 1972 pour lutter contre les douleurs au genou. Le principe de la visco-supplémentation apparaît dans les années 90 et est maintenant largement adopté pour soulager les souffrances dues à l’arthrose.

Lutter contre les douleurs au genou

acide hyaluronique genou arthroseL’acide hyaluronique dans le genou ou visco-supplémentation est efficace pour lutter contre les douleurs aux genoux dues à l’arthrose. L’injection soulage les symptômes et prévient l’aggravation de la maladie. Cet acide est un des composants naturels du liquide synovial, une substance située dans les espaces articulaires.

Par définition, l’arthrose est une détérioration du cartilage due à un « manque d’eau ». Si on augmente la densité du liquide, la douleur et la raideur des articulations s’estompent. C’est exactement l’effet produit par la visco-supplémentation.

Pour être plus précis, ce traitement de l’arthrose optimise la viscosité et l’élasticité de la cavité articulaire. Cette action permet de ralentir la dégradation du cartilage et d’atténuer l’inflammation, le facteur qui provoque les douleurs.

L’ acide hyaluronique : une solution efficace

L’action de cette substance sur le genou varie selon le poids de la molécule contenue dans la substance. Ne vous lancez pas dans de l’automédication, demandez des renseignements à votre médecin pour déterminer le traitement adapté à votre cas.

En général, les spécialistes prescrivent 3 infiltrations dans le genou tous les 8 jours. Cette opération peut être précédée d’un lavage articulaire par arthroscopie pour des résultats probants.

L’acide hyaluronique est efficace contre les douleurs au genou même lorsque l’inflammation est dans un état avancé.

Prise en charge du traitement de visco supplémentation

La visco-supplémentation est prise en charge par la Sécurité sociale. Pour cela, la prescription et la réalisation de l’infiltration doivent être effectuées par un spécialiste en rhumatologie, chirurgie ou radiologie. L’opération se déroule dans un cabinet médical.